FORMATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ DU CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE BOUAKÉ À L’UTILISATION DES OUTILS DE GESTION POUR LA COUVERTURE MALADIE UNIVERSELLE EN CÔTE D’IVOIRE

Participants à l'atelier de formation CMU au CHU de Bouaké
Participants à la formation des prestataires du CHU de Bouaké à la Couverture Maladie Universelle

Le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) a organisé en du 17 au 19 août 2017, un atelier de formation des professionnels de santé du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bouaké, à l’utilisation des outils de gestion des prestations de soins dans le cadre de la Couverture maladie universelle (CMU) en Côte d’Ivoire. L’atelier a été conduit par le Comité technique du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique pour la CMU (MSHP/CMU), avec le concours de l’Union Européenne à travers son Projet d’Appui à la Réhabilitation du Système de Santé Ivoirien (PARSSI), ainsi que la collaboration de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CNAM). L’appui financier de l’Union Européenne a permis d’assurer la production de ces outils à travers son Projet d’Appui à la Réhabilitation du Système de Santé Ivoirien (PARSSI).

Cet atelier de formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la CMU, marquée par l’engagement du Président de la République en 2011 et la promulgation de la loi n° 2014-131 du 24 mars 2014 instituant la CMU. Le MSHP qui est en charge de l’offre de soins et de la régulation du secteur de la santé, a déterminé un large éventail de prestations de soins en collaboration avec le Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale, qui a été ensuite mis à la disposition de la CNAM pour son choix du panier remboursable de la CMU.

En raison des exigences réglementaires de la CMU en lien avec la gestion du risque maladie, le MSHP a élaboré des outils de gestion des prestations de soins. Le récent décret n° 2016-865 du 3 novembre 2016 portant nomenclature des actes de santé et problèmes de santé connexes concerne ces nouveaux outils dont la nomenclature des actes de médecine et de biologie qui s’impose à tous les prestataires de soins exerçant dans le secteur public et le secteur privé de la santé en Côte d’Ivoire.

Une phase expérimentale a été décidée par le gouvernement pour tester le fonctionnement du dispositif mis en place par la CNAM avant la généralisation de la CMU.

Directeurs et Parmaciens Regionaux autour de Dr Eline Ekra représentant la MSHP
Directeurs Régionaux de la santé et Pharmaciens régionaux formés à la CMU à Yamoussoukro le 2 novembre 2016

Cette phase cible la population estudiantine des universités et grandes écoles du pays. Des sessions de formation à l’utilisation des outils élaborés ont été réalisées pour les professionnels de santé des établissements de premier contact que sont les services de santé des universités, grandes écoles publiques, dans le District autonome d’Abidjan et à l’intérieur du pays. La formation a concerné aussi les directeurs régionaux de la santé du pays, responsables du système de santé au niveau déconcentré des régions.

Le CHR de Yamoussoukro et le CHU de Cocody ont été également bénéficiaires de la formation.

L’atelier de formation du personnel du CHU de Bouaké avait pour objectifs de (i) former les professionnels de santé clés de cet établissement sanitaire à l’utilisation des outils de gestion des prestations de soins pour la CMU en rapport avec le codage des états morbides et des actes médicaux ; (ii) former ces professionnels au renseignement de la feuille de soins pour la gestion des données générées sur la CMU ; (iii) sensibiliser ces professionnels pour une mise en œuvre harmonieuse de la CMU et une offre de soins de qualité.

Chef de Cabinet, représentant Mme la Ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique
Dr Eliane Ekra, Coordonnatrice de la formation à la CMU

L’organisation de l’atelier a été dirigée par Dr EKRA Eliane, Point focal MSHP/CMU et Chef de cabinet. Les formateurs et encadreurs, au nombre de sept, étaient, outre Dr EKRA de l’équipe centrale de formation :

 

Dr SIGUIFOTA OUATTARA Germaine et Dr YEO Sionfon, Inspecteurs de santé à l’Inspection générale de la santé.

Dr SIGUIFOTA OUATTARA Germaine Inspecteur de santé à l’Inspection générale de la santé
Présentation de l’architecture de la CMU par le Dr SIGUIFOTA Geneviève

Dr PONGATHIE Adama Sanogo, Directeur de l’Informatique et de l’Information sanitaire ; Dr ZABRE Serge Éric, Chef du Service de l’Information médicale du CHU de Yopougon ; Dr COULIBALY Kagnonon Alice épse N’DA, Pharmacien à la Direction de coordination du Programme national de développement de l’activité pharmaceutique (PNDAP).

De la CNAM : M. DOUMBIA Cheickna, Ingénieur études à la Direction du Système d’information, à la CNAM.

Du CHU de Bouaké : Pr LEBEAU Roger, Chef du Service Urgences et Bloc opératoire ; Dr TOURE Vamara, Référent Qualité et Chef du service Communication et Relations Publiques, en qualité de points focaux désignés pour la dissémination de la formation CMU au sein du CHU de Bouaké, ayant suivi cette formation en 2015 et 2016.

L’atelier de formation a réuni 75 apprenants du CHU de Bouaké et 6 du Centre régional des œuvres universitaires (CROU) de Bouaké, soit un total de 81 personnes. Ces apprenants étaient des médecins, chirurgiens-dentistes (généralistes et spécialistes), pharmaciens, infirmiers diplômés d’état (IDE) et sages-femmes diplômés d’état (SFDE), généralistes et spécialistes, techniciens de laboratoire, personnel administratif et agents de bureau.

L’équipe d’organisation de l’atelier de formation des professionnels de santé du Centre hospitalier universitaire de Bouaké à l’utilisation des outils de gestion des prestations de soins pour la Couverture maladie universelle en août 2017,  exprime sa gratitude aux personnes ressources du Cabinet de Madame la Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, pour leur appui à l’organisation administrative de l’atelier. Elle adresse ses remerciements à l’Union européenne, à l’Ordonnateur National Suppléant du FED en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’ administration du Projet d’Appui à la Réhabilitation du Système de Santé Ivoirien (PARSSI) pour son appui financier, en particulier à Dr Ali OUATTARA,  Chef de mission de l’Assistance technique du PARSSI. Exprime sa gratitude à Pr DIANÉ Bamourou, Directeur du  Centre hospitalier universitaire de Bouaké et à son équipe, pour leur contribution à la préparation pratique de l’atelier et enfin remercie l’ensemble des participants pour leur présence et leur participation active aux travaux.

A l’issue des prestations, les objectifs de la formation sont atteints, ce résultat devant être certainement attribué à la qualité des participants, en partie des enseignants d’université, maîtrisant l’outil informatique et également en raison de l’appui financier efficace du l’Union européenne pour accompagner le processus à son terme.