Formation en mammographie: dépistage du cancer du sein

Dans le but de contribuer efficacement à la réduction de la mortalité maternelle liée au cancer du sein, l’Ordonnateur National du FED et la DUE ont doté à travers le PARSSI, le CHR de San-Pedro d’une unité de mammographie, la première du genre dans un service public au niveau décentralisé de la pyramide sanitaire……

La Mammographie permet de dépister précocement les lésions infra cliniques dont l’ablation permet des chances de guérison. Aussi, toute politique de prévention du cancer du sein devrait-elle avoir pour Primum  Movens la réalisation de la mammographie. Pour ce faire, l’UE a fait un don d’un appareil de Mammographie au CHR de San Pedro.  L’hôpital de San Pedro devient ainsi le seul Hôpital régional en Côte d’Ivoire à disposer d’un appareil de mammographie pour le dépistage des lésions précancéreuses du sein. Cet équipement d’imagerie de pointe va favoriser une meilleure accessibilité géographique des femmes pour le diagnostic précoce des cas de cancer du sein, de réduire les coûts de déplacement vers Abidjan ainsi que les retards de diagnostic. La population des femmes qui vivent en dehors d’Abidjan aura la faciliter l’accès aux diagnostics précoces avec les solutions innovantes à un nombre plus important de femmes dans la Région du Gboklé-Nawa-San-Pedro et au-delà. C’est une bonne nouvelle pour toutes les femmes vivants en Côte d’Ivoire et plus particulièrement à l’intérieur du pays, une décision salutaire de la DUE et de l’ON dans l’approche genre, sachant les difficultés que les femmes rencontrent lors qu’elles souffrent et dépensent énormément d’argent pour aller jusqu’à Abidjan en vue de se faire dépister et tardivement contre le cancer du sein.

L’un des moyens de faire reculer la mortalité maternelle consiste à améliorer la disponibilité, l’accessibilité, la qualité et l’usage des services qui permettent de faire un diagnostic précoce et de traiter les principales causes de mortalité maternelle, dont le cancer du sein qui est l’un de ceux qu’on peut guérir s’il est dépisté tôt. Pour les femmes dont la tranche d’âge est comprise entre 45 ans et plus, il leur est conseillé la mammographie tous les 3 ans. Ceci n’est pas encore le cas en CI, par manque d’outil diagnostic. Un cancer découvert tôt peut être guéri à 80 ou 90 % si la taille du cancer est inférieure à 3 centimètres.

Participants à la formation en mammographie
Le formateur, à droite le Pr Agrégé N’Guessan Léon-Pacôme et le radiologue du CHR de San-Pedro Dr Alla à Gauche

 

classification de l'ACR

La formation a eu lieu du 6 au 29 octobre 2017. Elle a été donnée par le Professeur N’Guessan Koffi Léon-Pacôme, Agrégé du Cames,  Spécialiste en sénologie. Il a opté pour la formation par acquisition de compétence, par la Méthode andragogique et participative. Un accent particulier a été mis sur la corrélation entre l’anatomie-physiologie  de sein, la clinique et les images radiologiques.

les calcifications180 images allant des lésions bénignes (ACR1, 2), moyennes (ACR 4,3), aux lésions suspectes (ACR 4,5) ont été passées en revue ainsi que la physiopathologie des Micro calcifications. Ces cours ont permis aux participants de comprendre comment à partir de Dépôt d’oxalate de calcium ou de phosphatase de calcium on peut suspecter une lésion maligne.

Le programme de formation a été composé de modules sur l’épidémiologie du cancer du sein, l’histologie et la physiopathologie mammaire, des techniques et astuces pour obtenir de bons clichés ainsi que le contrôle de qualité des images de mammographie.

CR de mammographie
Contenu d’un compte rendu d’image de mammographie

Toutes les données d’imagerie doivent faire objet de compte rendu clairement agencé comme appris :

Chaque participant à la formation a été confronté à la lecture de  30 images qu’il devrait commenter en précisant la classification Bi RAID de L’ACR (Américain collège of Radiology) qui est la norme internationale en Matière de Mammographie.

 

 

Atelier de formation en mammographie CHR SAN-PEDRO
Participants à la formation en mammographie: le Pr. N’Guessan Léon-Pacôme en arrière des apprenants

Quinze apprenants ont bénéficié de la formation post universitaire en sénologie et en technique de mammographie : 1 Radiologue, 3 Techniciens de Radiologie, 3 Gynécologues, 2 Chirurgiens, 5 Autres spécialistes paramédicaux. La formation a duré 22 jours au Centre Hospitalier Régional de San-Pedro. La formation en mammographie a été bénéfique pour le CHR de San Pedro, qui pourra désormais réaliser des clichés individuels et des clichés pour les dépistages de Masse.

 

cérémonie de clôture  formation en Mammographie au CHR de San-Pedro
De gauche à droit: Le formateur Professeur N’Guessan Léon-Pacôme, le Chef de Mission AT PARSSI Dr Ali Ouattara et le Directeur du CHR de San-Pedro M. Roger Mominé

Les participants ont tenu à remercier le Chef de Mission de l’Assistance Technique du PARSSI le Dr Ali Ouattara, qui a initié cette formation dans le but de permettre au CHR de San-Pedro de disposer d’un pool critique de personnel compétent pour les activités la prévention de la maladie.

Les participants ont vivement remercié l’Union européenne et l’Ordonnateur National du FED pour le soulagement apporté aux populations de cette région éloignée de la capitale économique Abidjan et pour le bonheur des populations qui vont bénéficier du dépistage gratuit du cancer du sein.

La mammographie est une radiographie (technique d’imagerie médicale basée sur l’utilisation de rayons X pour voir l’intérieur d’une partie du corps) des seins.  La mammographie est un examen radiographique qui fait partie du programme national de dépistage systématique du cancer du sein. Elle est ainsi préconisée pour les femmes âgées entre 50 et 74 ans, à raison d’une fois tous les deux ans, et est prise en charge à 100% dans le cadre de ce programme de lutte contre les cancers en Côte d’Ivoire. L’examen est également recommandé avant 50 ans chez les femmes exposées à un risque accru de cancer du sein, en cas d’antécédent familial par exemple. Un lien de coopération et de collaboration sera tissé entre le CHR de San-Pedro et le service de cancérologie du CHU de Treichville en vue de la continuité des services et de prise en charge des cas de cancer du sein qui seront suspectés à San-Pedro et confirmés à Abidjan.