REFORME HOSPITALIÈRE EN COTE D’IVOIRE : 5 HÔPITAUX ÉLABORENT LEUR PLAN QUINQUENNAL DE MANAGEMENT HOSPITALIER

Dans la perspective de renforcer les performances hospitalières en Côte d’Ivoire et de doter les hôpitaux de services offrant des soins appropriés conformément aux normes internationales, le Ministère de la santé et de l’Hygiène Publique (MSHP) a entrepris un vaste chantier de réforme hospitalière dont l’objectif est d’améliorer significativement le fonctionnement des hôpitaux. Validation PEH YAKRO 3 EQUIPEAvec l’appui de l’Union européenne, les Hôpitaux Régionaux de Man, de San-Pedro ainsi que les Hôpitaux Généraux de Béoumi, de Sassandra et d’Abobo-Nord à Abidjan, ont élaboré leur Projet d’Etablissement Hospitalier (PEH) pour la période de 2018 à 2022.

Afin de soutenir le pays pour l’élaboration de ce document, l’Union Européenne, à travers le Projet d’Appui à la Redynamisation du secteur de Santé Ivoirien (PARSSI), a financé le processus d’appui au renforcement du secteur de la santé. Avec l’assistance technique du PARSSI, 5 hôpitaux ont élaboré leur PEH, sous la responsabilité de la Direction de la Médecine Hospitalière (DMH). L’implication personnel du Dr OSSOHOU Albert, Directeur de la Médecine Hospitalière et de proximité, ainsi que la participation du Dr Franck N’DJOMON, Sous-Directeur ont été un atout qui a permis d’atteindre le résultat attendu. Les 5 PEH expérimentaux validés sont ceux des deux Centres Hospitaliers Régionaux de MAN et de SAN-PEDRO, ainsi que les trois Hôpitaux Généraux d’ABOBO-Nord, de BEOUMI et de SASSANDRA.

Validation des PEH 5 expérimentaux  A Yamoussoukro. Séance de travail
cérémonie de validation des PEH en présence du représentant du MSHP le Dr Toua-Bi, chargé d’Etudes à la DGS en costume et à sa droite, le Chef de mission AT PARSSI Dr Ali Ouattara

 

Les cadres nationaux de ces hôpitaux ont vu également leurs connaissances renforcées en matière d’élaboration de PEH grâce à l’assistance technique du PARSSI qui a entrepris le renforcement des capacités techniques des équipes de management des 5 hôpitaux.

Mission d'appui à la validation des 5 PEH expérimentaux
De gauche à droite: Dr Soro Benoit Expert PARSSI, le Dr Toua-Bi Représentant de la DGS et le Dr Ali Ouattara chef de mission AT PARSSI

L’équipe technique qui a accompagné la DMH était composée de Dr Niemindiomon Benoît SORO, Médecin de Santé publique, expert non principal et le Dr ALI Ouattara, Chef de mission de l’Assistance Technique du PARSSI.

Cet appui technique a démarré le 09 juin 2016 par l’élaboration du guide national du PEH, a pris fin avec la validation des 5 PEH expérimentaux le 13 octobre 2017 à Yamoussoukro sous la responsabilité de la Direction Générale de la Santé qui était représentée par le Dr Tooua-Bi, Chargé d’Etude à la DGS, avec la participation active du Sous-Directeur de la Réforme Hospitalière le Dr N’DJOMON Franck .

Dr Toua-Bi et Dr Franck Ndjomon
Dr Toua-Bi, Représentant de la DGS à gauche et à droite, le Dr Franck N’Djomon, S/D chargé de la Reforme Hospitalière à la DMH

L’assistance technique a consisté à la production d’un guide d’élaboration des PEH, à la formation des équipes managériales des 5 hôpitaux à l’utilisation du guide, au suivi des hôpitaux dans chacune des étapes clé de l’élaboration de leur document de management et enfin, à l’appui à la validation de ces PEH expérimentaux par le MSHP du 09 au 13 octobre 2017 à Yamoussoukro.

Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro 1
Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, capitale de la Côte d’Ivoire, lieu de la validation des PEH expérimentaux

Les prochaines étapes pour la DMH avec l’appui des PTF sont les suivantes:

Accompagner les structures qui ont élaboré leur PEH dans la mobilisation des ressources financières ;

Assurer le démarrage du processus d’élaboration de PEH pour tous les autres hôpitaux de Côte d’Ivoire, conformément à la réglementation en vigueur.

En effet, la formulation de PEH qui est un outil de planification stratégique, est une exigence fixée par les textes et documents référentiels en Côte d’Ivoire, notamment le décret n°98-379 du 30 juin 1998, portant organisation et fonctionnement des établissements sanitaires publics urbains n’ayant pas le statut d’établissement publics national. Tirant le constat de la faiblesse de l’application du décret, le MSHP a créé la Direction de la Médecine Hospitalière par Décret n°2014-514 du 01 octobre 2014 portant organisation dudit Ministère,. Cette Direction a entre autres missions décrites dans le PNDS, d’accompagner les hôpitaux publics à la formulation des PEH dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme hospitalière, notamment en ce qui concerne le renforcement de la gouvernance, du management et de la gestion des hôpitaux.

Faire de l’hôpital une entreprise moderne productive de service public grâce à une politique managériale dans un système de santé performant, est la volonté du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. C’est le leitmotiv de la réforme hospitalière dans laquelle le MSHP s’est s’engagé. Pour ce faire, le PEH constitue un levier important dans le processus de la réforme hospitalière et partant, du renforcement du système de santé ivoirien.

Basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro Interieur
Intérieur de la Basilique Notre Dame de la Paix de Yamoussoukro